Avec la bourse Eiffel, l’excellence entre à l’Institut

Bourse d'excellence

Cette année, Montpellier Management accueille des lauréats de la bourse Eiffel parmi ses étudiants. Le programme de ces bourses d'excellence est un outil qui permet aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers, dans des formations diplômantes de niveau master et doctorat.

Développé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères,  le programme de bourses Eiffel permet de former les futurs décideurs étrangers des secteurs public et privé dans des domaines d’études prioritaires. Un dispositif qui permet également de stimuler les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents pour le niveau master, et de pays émergents et industrialisés pour le niveau doctorat.

Grâce au travail conjoint fourni par les responsables pédagogiques de formation et par le Service Coopération (Direction des Relations Internationales) de l’Université de Montpellier, Montpellier Management a, cette année, l’honneur d’accueillir deux lauréates Eiffel. Toutes les deux ont été sélectionnées pour étudier au niveau master : Viet Anh Nguyen, qui intègre le master Finance et Bianca Pierre, qui intègre le master Management des Organisations et Développement Responsable.

L’accueil d’étudiants lauréats de la bourse Eiffel s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation de l’Institut, comme nous l’expliquent Carole Maurel et Nicolas Balas.

Carole Maurel, responsable pédagogique du M1 Finance :

« Avoir des boursiers Eiffel dans nos promotions peut doublement constituer un moteur à l’échelle de l’établissement comme à celle du master Finance. En effet, le programme Eiffel est un programme d’excellence et par ailleurs destiné aux étudiants étrangers. Cela entre totalement dans la dynamique de Montpellier Management quant à son objectif affiché d’excellence académique et son développement à l’international. Plus précisément pour le master Finance, le parcours de Viet Anh Nguyen constitue en soi un exemple de parcours universitaire brillant et international. Cela ne peut qu’entraîner vers le haut la dynamique de groupe, tout comme notre volonté de les aider dans la mise en œuvre de leur projet professionnel en France et à l’étranger via, par exemple, l’aide à la préparation de la certification internationale CFA (Chartered Financial Analysts).

Mon rôle dans le montage du dossier a été celui d’une responsable pédagogique cherchant à identifier le plus rigoureusement possible un.e candidat.e dont les pré-requis, le profil et le projet professionnel correspondent le plus à notre objectif de former les responsables financiers de demain. »

"L’opportunité de former des étudiant.e.s internationaux présente un double intérêt : intégrer dans nos effectifs une diversité de profils et permettre à ces étudiant.e.s de mettre en œuvre des pratiques managériales plus soucieuses des finalités sociales et environnementales des organisations."

Nicolas Balas, responsable pédagogique du M1 Management des Organisations et Développement Responsable :

« Le master Management des Organisations et Développement Responsable reçoit chaque année des candidatures s’inscrivant dans le cadre de la bourse Eiffel. Avoir ainsi l’opportunité de former et d’accompagner des étudiant.e.s internationaux à l’acquisition de compétences en management responsable présente pour nous un double intérêt. D’une part, intégrer dans nos effectifs une diversité de profils, de trajectoires et de visions du monde, pluralité qui se situe au cœur même des principes des enjeux de responsabilité sociale des organisations. D’autre part, permettre à ces étudiant.e.s de mettre en œuvre dans le cadre de leur projet professionnel, et ce France ou dans leur pays d’origine, des pratiques managériales plus soucieuses des finalités sociales et environnementales des organisations.

Notre soutien à la candidature de Bianca Pierre en est un parfait exemple. Bianca est originaire d’Haïti et ambitionne de contribuer, en tant que future professionnelle en gestion des ressources humaines, à une meilleure prise en compte des enjeux de qualité de vie au travail au sein des organisations haïtiennes.  »

Nous souhaitons à Viet Anh et à Bianca pleine réussite dans leurs études !

Propos recueillis par : Vanessa Deweer

Crédit photo : Célia Coudret

Lire aussi : Entretien avec Viet Anh Nguyen, lauréate de la Bourse Eiffel 2017


6 novembre 2017 : Moma-RI